Petit retour sur le salon européen de l’éducation

Le salon professionnel de l’éducation est un événement réservé aux professionnels de l’éducation, il prend place en même temps que le salon de l’orientation, salon réservé pour les jeunes. C’est un hub pour le personnel de l’éducation nationale. Cet article servira pour les visiteurs de l’année prochaine, pour que vous sachiez à quoi vous attendre et par conséquent, comment vous y préparer.

Lors de ce salon, nous avons pu découvrir une multitude de stands proposant des outils numériques pour accompagner les enseignants. On pouvait retrouver Moodle, Adobe, Microsoft, Casio… Tous sont des outils très utilisés au sein de nos établissements français. Ce salon permet de découvrir les nouveautés des fournisseurs habituels mais également de découvrir des fournisseurs étrangers. On peut retrouver Postura qui s’occupe de fournir des chaises pour les établissements scolaires britanniques mais également Makeblock qui est une entreprise chinoise spécialisée dans le matériel robotique et les logiciels éducatifs. Ces nouveaux outils et technologies encouragent le développement de l’agilité digitale du personnel de l’éducation nationale. En effet, toutes ces technologies impliquent une formation et cela passe par une adaptation aux équipements proposés. Généralement, les professionnels accompagnent le changement par une assistance et des initiations nécessaires à la bonne utilisation de leur matériel. En terme de nouveauté pédagogique, de nombreux outils technologiques et un atelier de découverte d’escape game ciblant de population très jeunes (dès la maternelle) ont été présentés. L’offre en matière d’outils pédagogiques est très riche et est de plus en plus numérique. Ce salon ne fut pas le plus intéressant pour notre association : les outils centrés sur l’orientation scolaire et professionnels se commercialisent mal et ne sont pas totalement innovants.

A l’étage du Paris Convention Centre, on retrouve le salon de l’orientation et de l’étudiant, qui est beaucoup plus adapté à nos sujets. Il s’agit de l’un des événements les plus importants de l’année, la multitude de stands permet de tout avoir à disposition. Les informations fusent un peu dans tous les sens et si on ne se s’y retrouve pas bien, on peut facilement se retrouver sur le terrain de basket de la Maif. Il y a cinq grands pôles dans ce salon de l’orientation et de l’étudiant: le pôle orientation, le pôle partenaires, le pôle métiers, le pôle international et le pôle des écoles.

 

Le pôle Orientation :

 

Cette partie est constituée de divers organismes aidant à trouver sa voie. C’est principalement l’ONISEP qui y est représenté avec une librairie et des petits bureaux où chaque jeune peut avoir un entretien avec un conseiller d’orientation. Ils sont accessibles et il n’y a généralement pas trop de temps d’attente pour pouvoir s’entretenir avec eux. C’est le moment idéal pour aller poser toutes ses questions! Tous les domaines de l’orientation sont représentés : il y a des CFA, des classes préparatoires et même un stand pour réaliser ses études en Europe. Au regard de la multitude de stands, il vaut mieux savoir où l’on va et se préparer auparavant. Toutefois, il peut être très intéressant de discuter avec des personnes de chaque stand histoire de se faire une idée sur chaque domaine d’activité. Tout dépend du temps passé au salon, mais faire une liste de 5 stands serait suffisant, trop serait risquer de ne pas prendre le temps de réellement recueillir toutes les informations que l’on souhaite et moins serait ne pas profiter de l’opportunité d’avoir davantage d’informations.

 

Le pôle Partenaires :

 

Sans doute le plus fun, comme indiqué auparavant, l’assureur la Maif qui est partenaire du salon de l’étudiant proposait une activité basket et des formations aux premiers secours. Il y avait également une activité escalade. Les partenaires possèdent des stands sans avoir d’objectifs très liés à votre orientation scolaire et professionnelle mais restent des acteurs de l’ombre importants, c’est juste que cela concerne davantage les parents que les jeunes.

 

Le pôle Métiers :

C’est la partie qui permet de parler directement avec des personnes qui font les métiers que l’on aimerait faire. C’est un endroit intéressant si vous savez déjà ce que vous voulez faire mais également intéressant pour se faire une idée sur des métiers en particulier. On peut y retrouver les Compagnons du Devoir, des groupes représentant les professionnels d’un secteur type restauration, animation, culture… Il y avait également des stands pour les associations qui aident les jeunes à s’orienter, c’est là que j’ai pu discuté avec des membres de JobIRL qui permet de vous mettre en relation avec des personnes qui travaillent déjà. L’institut Télémaque propose un accompagnement personnalisé pour des jeunes talents de ZEP qui souhaitent s’investir dans leur orientation. L’association accompagne les jeunes tout au long de leur scolarité et leur permet de développer au maximum leur potentiel.

 

Le pôle International :

Pôle assez petit mais qui permet de rencontrer des écoles internationales et de voir les différentes possibilités de réaliser ses études à l’étranger. On peut retrouver un stand Erasmus et également des agences de placement en séjour d’apprentissage de langue/stage de langue. A noter que la grande attraction à ce pôle fut que l’organisme EF offrait des barbes à papa. :p

 

Le pôle Ecoles :

 

On y retrouve le village des universités avec l’intégralité des universités franciliennes ainsi que leurs IUT. Ce village est très complet avec des étudiants représentants presque chaque filière. Concernant les écoles, il y en a une grande liste:  des écoles d’ingénieurs, de mode, de commerce ou bien de business sportif. C’est le coin pour récupérer beaucoup de cadeaux et de goodies, les écoles doivent faire leur promotion et ont généralement davantage de ressources pour attirer de nouveaux étudiants. C’est un pôle intéressant pour trouver un établissement où étudier, c’est quand même important de prendre les informations avec des pincettes et de les vérifier par soit même. La plupart du temps, les étudiants représentant les écoles sont briefés pour vendre le mieux possible leur école, ce qui fait qu’il y a forcément un manque d’objectivisme.

 

Je m’y suis rendu vendredi, un jour très prisé par les écoles, collèges et lycées pour réaliser une sortie scolaire. Du coup, il y avait beaucoup, beaucoup de monde et parfois les élèves avaient des fiches à remplir. C’est un événement intéressant et bien qu’il y ai matière pour s’amuser, sur une sortie d’une journée, passer quelques heures à s’informer ne vous coûte rien. N’hésitez pas à poser des questions à tous les exposants. Ils savent que vous avez beaucoup de questions et sont justement là pour y répondre. On vous aura normalement prévenu, mais prévoyez un déjeuner! Le salon est assez grand pour y passer la journée, sans parler des nombreuses conférences qui sont également très instructives.

Je voudrais remercier chaleureusement l’accueil que j’ai reçu sur les différents stands, notamment à celui de l’Université de Montréal où j’ai même eu l’occasion d’avoir le mot de la fin lors de leur conférence journalière.  

 

 

Laisser un commentaire